Violences en Guinée et dans la sous-région: Black M sort du silence

Le rappeur franco-guinéen, Black M n’a pas apprécié le déroulement des événements politiques en Afrique de l’Ouest. Dans un post ce jeudi, 22 octobre sur sa page fecebook, il s’est exprimé pour déplorer ces actes de violences en Guinée et dans la sous-région.

On vous laisse lire le post.

Des évènements très graves, d’une cruauté indescriptible touchent actuellement plusieurs pays du continent africain, et parmi eux la Guinée Conakry, mon pays d’origine. 

Des innocents se font actuellement  tués et nous assistons, impuissants, à une montée de l’ethnocentrisme. 

Tous ensemble, nous devons mener un combat sans faille contre la haine et l’escalade de la violence dans nos pays.

J’ai une grosse pensée pour le Nigeria, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso… nous voulons que tout cela cesse, nous souhaitons la paix et voir une Afrique rayonnante de par son humanité, son économie, sa culture, ses citoyens…

J’ai également une profonde pensée pour les disparus et leurs familles, ainsi que toutes celles et ceux qui endurent ces atrocités sur le terrain.  

Il faut que tout cela cesse au plus vite inch’Allah. 

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 + 15 =