Prise de conscience chez les chanteurs: deux associations voient le jour

Les retrouvailles lors des funérailles de notre regretté, Navigator a été une occasion pour les artistes-chanteurs de se mettre en bloc pour évoluer.

Après le grand sacrifice de Navigator à Forecariah, les chanteurs se sont donnés rendez-vous pour la création de différentes associations de chanteurs. Le dimanche, 18 avril dans un réceptif hôtelier de Conakry, les chanteurs de la musique urbaine se sont retrouvés pour échanger. Une façon de se mettre ensemble pour éviter certaines situations qui peuvent être leurs calvaires. Ce groupe de chanteurs est appelé, ‘’Association des artistes de la culture urbaine’’. Cette association n’est composée que des artistes de la scène urbaine. Les anciens de la Old-school, ténors et artistes en herbes étaient tous à ce rendez-vous. C’est sur une lueur d’espoir, qu’ils se sont séparés.

Le même dimanche du côté de la paillote à Cameroun comme de Dixinn, les chanteurs de la musique populaire ou musique manding étaient aussi nombreux. Ils ont formé un bloc appelé, ‘’association des artistes de Guinée’’. Dans cette autre association, ces chanteurs comptent faire beaucoup de réformes.

On peut dire, que cette nouveauté dans le milieu artistique est une prise de conscience. Parce que depuis longtemps, les jalousies, concurrences déloyales ont fait, qu’ils ne peuvent pas défendre leurs intérêts mêmes face aux gouvernements. Attendons de voir l’évolution de la situation.

La rédaction

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 ⁄ 11 =