Mathurin Bangoura et Antonio Souaré, les anciens alliés deviennent de plus en plus des adversaires

Le monde footballistique guinéen ressemble à la guerre froide, considéré comme le plus grand bailleur de fonds du championnat national ligue 1 et 2. Lors d’une sortie médiatique ce jeudi 06 Mai chez nos confrères de Djoma Médias dans l’émission On refait le monde, le président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel a défi son “ancien allié” Antonio Souaré sur la question du financement du championnat national. 

L’on se souvient encore lors de son retour au pays après son échec au congrès électif de la confédération Africaine de football pour le poste au comité exécutif, les membres statutaires avaient organisé un point de presse afin de remercier et féliciter le président Antonio Souaré pour son engagement pour le football guinéen après une reception de long fil de l’aéroport au stade Général Lansana Conté. Devant les médias, Antonio Souaré avait prononcé gaillardement qu’il est le seul a financé le championnat guinéen 

“Même pour le championnat, si je ne met pas de l’argent, il n’y a pas de championnat”, avait déclaré le propriétaire du Horoya AC. 

Si cette histoire de financement du championnat semblait être enterrée avec une nouvelle série dénommée (Feguifoot Time), désormais directeur de campagne du candidat Kerffala Person Camara (KPC) le président de la Ligue Guinéenne de Football Professionnel nous livre une autre facette concernant le financement du championnat. Dans sa déclaration le président du Club Industriel de Kamsar dément avec preuve Antonio Souaré.

Nous vous proposons l’intervention de Mathurin Bangoura décryptée par nos confrères du site infoschrono.org.

“Avec tout le respect que je dois pour Antonio Souaré, moi qui suit en face de vous aujourd’hui, je suis endetté à 2 milliards de francs guinéens avec une banque, la BCIG pour mettre de l’argent parce qu’en Guinée,il n’y a pas de sponsors. C’est moi, qui est trouvé les sponsors. C’est y égard à tout ce qui se passe que j’ai pas accepté de prendre le poste de président de la ligue Guinéenne de Football (lapsus président de la fédération guinéenne de football). Et même aujourd’hui…je l’ai dit à tout le monde. Ça m’intéresse pas d’occuper cette fonction. Donc, l’argent, que Antonio (Mamadou Antonio Souaré, Président sortant de la FEGUIFOOT) le dise, je le respecte mais ce n’est pas lui qui met tout l’argent dans le football guinéen. Moi, je me suis endetté auprès d’une banque de la place où j’ai pris des engagements, j’ai mis mes titres fonciers pour obtenir de l’argent. La BCIG est là, tout le monde le sait. Aujourd’hui, nous nous battons. La fédération vient en appui à la ligue pour l’organisation du football. Mais que le président Antonio dise que si ce n’est pas lui qui met l’argent, le championnat ne se joue pas, là je suis désolé”, à déclaré le patron du CIK.

Pourquoi cette sortie médiatique de Mathurin Bangoura concernant la question ?

Les choses bougent-elles dans un bon sens entre le président de la ligue guinéenne de football professionnel et Mamadou Antonio Souaré ?

La famille du football guinéen est divisée et risque d’impacter sur nos institutions sportives et celle de nos différentes sélections. Cette sortie De Mathurin prouve a suffisance.

Nani Diabaté

www.djiguiprod.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 21 =