Le ministère de la culture se retrouve toujours dans la rue! (libre opinion)

A presque 100 jours après sa nomination au premier gouvernement de la 4ème République, Dame Sona Konaté continue toujours à occuper son bureau de l’AGUIPEX.

Première à occuper ce poste, Sona a donné de l’espoir à bon nombre d’opérateurs culturels compte tenu de sa rigueur et sa capacité intellectuelle qui ne souffrent d’aucune contestation. Mais la nouvelle patronne du département de la culture risque de finir comme d’autres qui, avant elle ont porté cet espoir de mettre enfin la Culture guinéenne sur les bonnes rails.

Comme depuis 1984, la prise du pouvoir par les militaires, la Culture reste et demeure le maillon faible des gouvernements qui se sont succédés. Pourtant en 2010, le Président Pr Alpha Condé avait dit : 《 Je prendrais la Guinée où Sékou Touré l’a laissée 》, fin de citation.

Cette phrase nous a fait saliver nous les acteurs culturels puisque sachant que la Culture et Sport le cœur de la révolution. Mais hélas !

La ministre Sona Konaté puisque c’est d’elle qu’il s’agit, a trouvé un local pouvant abriter l’ensemble de son personnel. Mais le projet est torpillée dans son élan pour des considérations sur lesquelles nous reviendrons très bientôt “végète” et n’a aucun bilan par la faute d’une SIGNATURE.

Plus d’un an que les acteurs culturels sont devenus des “mendiants” puisque ne pouvant plus vivre du métier. Les meetings politiques sont remplis, les enceintes des stades refoulent du monde pendant ce temps, nous autres nous sommes à contempler cette INJUSTICE que je qualifierais de bêtise en laissant dehors la cheffe de département de la Culture.

Si vous êtes incapable de trouver le siège du Ministère de la Culture et du Patrimoine Historique, supprimé le poste comme ça tout le monde dormira bien puisque nous saurons que nous n’avons pas où se plaindre.

Bouba Mopao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
27 + 30 =