Instinct Killers et Banlieuz’art la fin des clashs!

Les groupes Instinct Killers et Banlieuz’art sont en phase de tourner dos à une guerre froide qui a longtemps duré. Ce Dimanche à Almamya dans la commune de Kaloum, les deux ligues ont décidé de mettre un terme à leurs chansons à piques. Une action qui a été rendue possible grâce à la médiation du vice gouverneur de la banque centrale, Baïdy Aribot.

A l’occasion de la fête de ramadan, Baïdy Aribot a invité plusieurs artistes pour partager ce moment de plaisir avec eux. C’est à cette occasion que Petit Kandia a souligné l’histoire qui existe entre Banlieuz’art et Instinct Killers. Sur place, le vice gouverneur de la banque centrale a joué le médiateur pour mettre un terme aux clashs déguisés qui existent entre les deux groupes ténors de la musique urbaine.

Ça n’a pas été facile surtout entre Fish Killer et King Salaman. Mais les artistes réunis ont su gérer la situation. Et les deux se sont calmés pour se serrer les mains malgré cette période de Coronavirus. A l’insu de son binôme Lil Sacko, Hit Man a accepté d’enterrer la hache de cette guerre froide. Attendons de voir si les membres des deux groupes tiendront compte de ses conseils.

Affaire à suivre…

Bouba Mopao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 × 25 =