Contacter notre service commercial au +224 625 25 00 78.
28 janvier

CIS MEDIAS: plusieurs employés aimeraient quitter le groupe en fin janvier

0

La période est critique voir même lamentable pour les travailleurs de CIS Médias. Le salaire n’est plus régulier depuis quelques mois. Le désespoir gagne  davantage de terrain.

Le déclin semble très proche pour la panafricaine du sport et de la Culture. L’on pourrait dire désormais la nationale du sport ; puisqu’une seule émission culturelle est maintenue depuis le 09 janvier date de la reprise après une très longue période de Congés. Les programmes ont complètement chamboulé même pour le sport qui constitue 70 % de la vocation de cette structure médiatique. Les auditeurs et téléspectateurs le constatent sûrement.

Ce qui pourrait anticiper le déclin, c’est le retard des salaires qui persiste. Les travailleurs sont payés un mois sur trois. Les employés de l’entreprise ont perçu leur salaire de novembre en début du mois de janvier. Et ce, après une rencontre avec le PDG Antonio Souaré qui avait pourtant promis plus.

À quoi cela servirait avec les nombreuses dettes auxquelles certains font face. 

« Je devais 3 mois de loyer à mon concessionnaire. J’ai juste payé cela et l’argent est épuisé. Je suis obligé de m’endetter à nouveau pour aller au service. » Nous a expliqué cet employé sans espoir.

Pour l’heure, les responsables de l’entreprise demandent aux employés de garder leur mal en patience. Mais jusqu’à quand cette patience? quand les travailleurs comme notre source, sont en grande partie déçus, et doutent de la crédibilité des discours de la hiérarchie.

Dans ce désespoir, plusieurs personnes comptent quitter le navire en fin du mois de janvier. Deux lettres de démission sont déjà prêtes. Et d’autres souhaiteraient emboîter les pas.

Affaire à suivre…

 

La rédaction

fally
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que cela vous convient, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite

Politique de confidentialité et de cookies