C’est parti pour le 1er concours littéraire inter-scolaire et universitaire

Comment améliorer le système éducatif guinéen? C’est l’objectif que se fixe la structure Kadiak communication à travers le salon de la lecture. 

A la faveur d’une conférence de presse ce jeudi, 25 février 2020, la structure organisatrice est revenue sur le déroulement de cet événement littéraire.

« Le Salec c’est à la base une compétition littéraire inter scolaire et inter universitaire qui vise à renforcer les capacités des élèves et étudiants guinéens en leur inculquant la culture de la lecture dès le niveau scolaire. Mais pour atteindre cet objectif, nous avons jugé utile de mettre en avant le livre qui n’est autre moyen que la transmission du savoir ». A expliqué Kadiatou Kaba coordinatrice de l’événement.

Le Salec donne la chance aux apprenants guinéens que ce soit des collégiens, des lycéens ou des universitaires, d’exprimer clairement ce qu’ils savent et ce qu’ils pensent devant des centaines de personnes.

Pour cette première édition, il y aura une étape de formation, de présélection et la finale proprement dite.

« La formation sera en mind mapping. Puisque ce sont des personnes qui seront confrontées aux livres, c’est une façon de leur donner des techniques d’apprentissage pour ne pas qu’ils souffrent dans le résumé des livres qu’ils ont déjà reçu. Ils vont également bénéficier d’une formation en développement personnel autrement dit en technique de prise de parole en public parce que c’est ce qui les concerne directement. Il n’est pas aisé de s’arrêter devant plus de 500 personnes pour restituer le contenu d’un ouvrage. Il faut s’armer de courages pour y arriver ». Ajoute la coordinatrice de l’événement.

Pendant cette compétition, seulement 5 écoles et 5 universités iront en finale le 11 avril au chapiteau de l’esplanade du palais du peuple.

Mantènin Sacko

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 + 7 =