Affaire Feguifoot: Paul Put à son tour fait des révélations

0
447

Dans mon rapport, que j’avais adressé à la Fédération au mois de Janvier 2019, j’avais demandé de tout faire pour informer clairement les joueurs sur les primes et de régler toute question relative aux primes avant le début des préparations pour une compétition aussi majeure que la CAN.

Par expérience, les primes non réglées à temps ont toujours été source de problèmes à des sélections et la Guinée n’est pas la première sélection dans ce cas. Hélas, rien n’a été fait.

Lorsque, nous sommes arrivés à Marrakech, les joueurs et le 1er vice-président Amadou Diaby ont tenu une réunion à laquelle je n’étais pas convié. Lors de cette réunion, ils sont tombés d’accord pour réclamer une prime de 30.000 dollars pour prime de qualification 1/8 Final + 3.500 $ pour un gagné et 2.500 pour un match nul. Ce qui explique les 37.500 dollars réclamés.

Une fois en Egypte, et sachant que cette prime convenue n’a pas été payée, certains joueurs ont commencé à réclamer le payement immédiat de ce qui est convenu. Certains ont menacés de ne pas s’entraîner ni jouer.

Il y’ a eu une réunion avec le Président SOAURE et Diaby avec les joueurs en m’a présence.

Le président SOUARE, a dit que comme le GOUVERNEMENT paye pour 40 personnes, il va réclamer un montant global pour 40 personnes, donner les 37.500 des joueurs, et partager le reste avec le staff. Les joueurs étaient opposés, certains étaient plus concentrés sur le Foot et d’autres très exigeant pour le paiement des primes. Cela à créer de la division entre les joueurs.

Après 3h de réunion sans solution, j’ai proposé qu’on s’arrête là et qu’on aille manger car nous avons un planning d’entrainement à respecter.

Lorsque je suis sortie de cette réunion, j’ai vu un appel en absence du ministre des sports. J’ai alors tenté de le rappeler sans succès.

Il m’a ensuite envoyé un message, pour me demander qu’est-ce qui se passe ? Qu’il aurait entendu qu’il y aurait un problème avec les joueurs. J’ai confirmé cela.

Il m’a alors demandé selon vous quelle est la solution ? Je lui alors suggéré de payer, 30000 dollars pour les joueurs et 20.000 pour le staff si on se qualifier pour le 1/8 Final. Donc au lieu de 37.500 par joueur, j’ai proposé 30.000 dollars au ministre et c’est ce qu’il a fait.

Donc je n’ai pas réclamé plus de prime pour les joueurs, contrairement à ce qu’on essaye de faire croire.

LE DEPART PRECIPITE DE MON STAFF DE 17 PERSONNES:

Là encore, ce n’est pas totalement exact et voici l’explication :

D’abord sur les 17 personnes soulignées, je n’ai amené que 7 belges. Parmi eux, il y a certains avec qui j’ai déjà travaillé dans d’autres pays. Les 10 autres personnes sont des propositions du président Antonio et le 1er vice-président Amadou DIABY. Il y’a des guinéens, Kaba Camara, Ousmane Decazy, mon 1er adjoint Guilavogy, j ; Paul Camara, et un docteur Français + Ostéopathe Français proposé par le 1erVice-président Amadou DIABY.

Tout mon staff n’est pas parti, car l’analyste, les Kaba, Ousmane….. sont tous resté.

Sur les 6 belges de mon staff qui sont partis, il y’a 4 qui sont partis très tôt le matin en payant leur propre billet.

Il y’a 2 qui sont partis à 10h avec d’autres joueurs. Les deux qui sont partis à 10h, c’est la Fédération qui a payé les billets. L’analyste est resté 2 jours de plus avant de quitter l’Egypte (avec billet de la fédération). Donc la Fédération était forcément au courant de leur départ.

En revanche, moi je n’étais pas au courant de leur départ. J’ai appris tout ça à mon réveil le matin. D’ailleurs, il y a les messages du joueur Dyrestam et de mon staff qui prouvent que je n’étais pas au courant et qu’à 1h du matin, je dormais déjà.  J’ai reçu les messages entre 1h et 3H. J’en ai pris connaissance qu’à mon réveil.

Les Raisons du départ précipité des 4 personnes au lieu de 17 :

Ils souhaitaient renter en Belgique par l’aéroport Charleroi au lieu de Bruxelles. Il se trouve qu’il n’y a pas de vol entre Le Caire et Charleroi. Ils ont donc réservé un vol à partir de Hurghada le lendemain du match. Ils sont en activité en Belgique et souhaitaient reprendre leur poste.

Cependant, même si les 6 personnes étaient restées, ils n’auraient pas eu de compte à rendre car c’est moi qui dois rendre des comptes à la Fédération et pas mon staff.

Donc, il n’y a eu aucune préméditation car les billets ont été réserves après la rencontre dont certains par la Fédération elle-même.

Ci-dessous les Messages.

L’INTERVIEW DIFFAMATOIRE DU CAPITAINE IBRAHIMA TRAORE DIT IBOU:

Comme vous pouvez comprendre en écoutant cette interview qu’il y ‘a un plan diabolique et honteux pour absolument sans aucune preuve.

Premièrement on m’accusait d’abord de racketter des joueurs du SYLI National, comme j’ai mis quiconque au défi d’apporter une preuve, et sachant qu’il n’y a aucune preuve, on va m’attaquer sur un prétendu rackette des membres de mon staff.

JE DEMENS FORMELLEMENT CE MENSOGNE. C’EST DE LA DIFFAMATION PURE ET SIMPLE.

C’EST UN COUP MONTE.

J’ai le sentiment d’être pris dans une guerre entre différents clans de la Fédération Guinéenne de Football. J’espère me tromper.

D’abord pendant la CAN en Egypte, avant le match contre le Burundi, le capitaine Ibrahima TRAORE dit Ibou est venu me voir avec le président SOUARE et Trois autres joueurs pour me demander de faire jouer un tel ou un tel à tel ou tel poste. J’ai catégoriquement refusé. Dans tous les pays où je n’ai travaillé personne n’a réussi à m’imposer ce genre de chose.Heureusement que j’ai refusé et nous avons gagné le match contre le Burundi. Je l’ai expliqué dans le rapport que j’ai remis au président de la Fédération.

Le Monsieur Abdoul Karim Bangoura dit AKB, responsable de la Fédération dont parle Ibou dans son interview de diffamation n’est jamais venu me voir en Egypte pour me parler de ce problème, ni le capitaine lui-même, ni Antonio, ni Diaby.

Lorsque le président Antonio a organisé une réunion avec son bureau exécutif en Egypte avant sa conférence de presse pour dire qu’il avait la preuve des rumeurs, j’ai répondu que moi-même viens d’apprendre ces rumeurs et que je ne savais pas qu’il y avait une convention entre les physiothérapeutes et leur employeur TOM GEERINCK. Je l’ai expliqué dans mon rapport. S’il ya eu paiement entre le physio et TOM, je ne suis pas au courant, et personne ne m’a remis un centime.

Tom est l’employeur de 3 Belges. Ils ont une convention entre eux en Belgique et je ne suis pas au courant.

Par ailleurs, il dit que ce monsieur a reçu 20.000 dollars en Belgique et qu’il a la preuve. Donc est ce qu’il peut présenter cette preuve que j’ai pris de l’argent ou envoyé de l’argent ?

Il se trouve que selon mes informations, le capitaine Ibrahim TRAORE a des liens de parenté avec Abdoul Karim Bangoura dit AKB. Je ne sais pas qui est derrière la manipulation du capitaine pour mentir dans son interview, mais moi je vous apporte la preuve du physio dont il parle dans son interview que c’est faux.

Le physio Arnaud PARMENTIER, confirme par écrit (ci-joint) que le capitaine Ibrahima TRAORE l’a appelé après la CAN pour avoir des preuves, il aurait dit au capitaine que c’est faux et archi-faux.

Malgré cela, les accusations mensongères continuent. C’est de la diffamation pure et simple.

Est-ce qu’on essaye de me salir pour atteindre quelqu’un d’autre ?

Ou sont les preuves qu’il dit détenir ? Peut-il montrer les preuves ?

Moi je vous apporte la preuve de tout ce que je dis et écris.

Ci-joint mes preuves.

Tout mon staff venant de la Belgique a écrit pour démentir que je n’ai pas reçu un centime de qui que ce soit : Ils ne m’ont jamais rien donné, je n’ai jamais rien reçu de qui que ce soit.

Par 224infos

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 × 19 =