Pourquoi cette rage de Koudou Waka envers l’Etat ?

0
593

L’artiste au pied magique, Abraham Sonty a écrit une page de l’histoire de la musique populaire de Guinée. Il fut le premier artiste de ce style de musique populaire communément appelé ‘’Mamaya’’ à faire un concert dédicace sur l’esplanade du palais du peuple dans la soirée de ce dimanche 24 février. Avec cet évenement qui marque la sortie de l’album ‘’Dödöfé’’, l’auteur de ‘’goûter-laisser’’ a non seulement réussi à faire une mobilisation, mais aussi à régler son compte avec l’Etat et ceux qui ne l’ont pas accompagné.
C’est avec pleines d’énergies que l’enfant de Kania s’est présenté face aux fans venus pour la fête. Courant ce rendez-vous, il a fait près de 2 heures de prestation, 5 morceaux dont 3 anciens. Ces chansons avec des rythmiques à couper le souffle ont souvent été interrompues par les longs discours de l’artiste qu’il adressait parfois à ses admirateurs. Ce qui lui a d’ailleurs permit de faire plus d’une heure de discours sur scène.
Ces messages qui entrecoupaient les chansons étaient adressés à la jeunesse. A cette occasion, Koundou Waka n’a pas loupé l’Etat guinéen. Il a étalé sa désolation envers ce gouvernement qui n’apporte pas de l’aide aux jeunes selon lui. Il en a aussi profité pour marteler les mécènes qui ne viennent pas au secours.
Il faut aussi noter que le chanteur s’est investi avec ses propres moyens. Même si tous les tickets ont été achetés par certains mécènes. Il avait même annoncé avant le spectacle l’achat de 25 milles tickets par les personnes de bonne volonté. Pourtant on s’est retrouvé avec un nombre de spectateurs allant de 3 à 4 milles personnes. De ce côté que s’est-il passé ?
Concernant la prestation, on a constaté que les danseurs n’ont pas eu le temps de répéter. Parce qu’il n’y a pas eu de chorégraphie ’’Mouvement d’ensemble’’. Tout s’est passé dans le soliste avec beaucoup d’improvisations. Mais malgré tout, le public s’est régalé à travers la bonne qualité de la sonorisation.
Si ce public majoritairement venu de Coyah et Kindia a été satisfait de la qualité de la prestation, d’autres observateurs se sont toujours posés la question de savoir pourquoi Koundou Waka s’est attaqué à la l’Etat et à certains mécènes ? Pourtant, il était avec le président lors de certaines tournées à l’intérieur du pays. Beaucoup de personnes ont même avoué qu’il est dans la bonne grâce de la présidence. Certains bruits de couloires font croire que cette colère aurait été suscitée par le refus du rachat de ce concert par l’Etat.
De tout ce qui précède, force est de retenir que Koundou Waka n’a pas apprécié le manque de soutien pendant ce projet malgré qu’il y avait 2 sponsors, Orange et GBM.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 ⁄ 18 =